Adrien ! C’est toi ?

Adrien ! C’est toi ?

Adrien ! C’est toi ?


Les comédiens de la troupe de théâtre «Le Manteau d’Arlequin» se sont produits à l’espace Salvador Allende les 27 et 28 septembre, ainsi que le 4 octobre, devant quelque 200 personnes réparties sur ces trois dates.

Ils ont interprété une pièce comique écrite par Yves Billot, sur une mise en scène de Catherine Vaternelle.

L’histoire est banale. Un couple, Marie et Adrien, mariés depuis 20 ans, vivent dans un pavillon d’un petit village de campagne, dans les années 80, et partagent leur quotidien avec Karine, leur employée de maison. Marie, femme au foyer, s’ennuie pendant qu’Adrien travaille trop, beaucoup trop à son goût. Elle supporte difficilement le manque d’attention de celui-ci à son égard. Ce qui donne lieu à de nombreuses disputes, jusqu’à la dispute de trop. Adrien s’effondre, terrassé par une crise cardiaque. Dès lors, Marie, veuve joyeuse, est bien décidée à vivre pleinement cette nouvelle liberté.

Mais c’est sans compter sur Adrien qui a décidé de donner une petite leçon à son épouse avec la complicité de Karine. Croyant être veuve, Marie commence à entendre Adrien et croit sa maison hantée. Sur les conseils de Karine, Marie entame un dialogue avec son supposé défunt mari, qui fera renaître l’amour qui s’était effiloché avec les années, au grand dam de Lucette, la sœur d’Adrien, qui visite régulièrement sa belle-soeur afin d’obtenir sa part de l’héritage, et de François, amoureux en secret de Marie depuis de nombreuses années.

Cette histoire se termine finalement bien. Adrien et Marie retrouvent l’amour et filent au soleil.