Aménagement du giratoire à Menez Liaven

Aménagement du giratoire à Menez Liaven

Aménagement du giratoire à Menez Liaven


Les travaux du futur giratoire ont débuté le 15 février. Ce sont les réseaux d’eau potable et téléphoniques qui ont été déplacés afin de permettre la réalisation du projet.Suite à la consultation des entreprises, la société Colas, qui a présenté la meilleure offre, a été retenue. Elle procédera, à compter du 15 mars, aux travaux de structure de chaussée, à la création de l’anneau et au revêtement routier.

Pour permettre l’intervention de toutes les entreprises, le trafic restera réglementé jusqu’au terme des travaux, soit à la fin du mois de juin, notamment :

  • Circulation permise entre le rond-point de Kergebed et Menez Liaven dans le sens Plonéis-Ti Lipig et interdite dans le sens Ti Lipig-Plonéis.
  • Déviation sur la RD 785 afin de limiter les passages dans le centre ville.
  • Route de Menez Liaven barrée à hauteur du futur giratoire.

Pour la phase finale des travaux (réalisation des enrobés), des travaux de nuit seront nécessaires. Ils seront limités à trois nuits et la circulation sera interdite dans les deux sens entre le rond-point de Kergebed et celui du Paradis.

Les services de bus, ramassage scolaire et ordures ménagères ne seront pas perturbés pendant les travaux.

Comme le montre le plan ci-dessus, l’aménagement intègre la sécurité de tous les utilisateurs, automobilistes et piétons.
La continuité piétonne avec le centre-ville sera  assurée ainsi que la sécurité de la traversée vers le bois, lieu de promenade très fréquenté. Les abords des voies communales seront également aménagés afin d’embellir l’entrée de ville.

Suite au résultat de l’appel d’offres, le montant des travaux s’élève à 247 800 € HT.

Le conseil municipal, dans sa séance du 10 décembre, a donné son accord pour adresser une demande de subvention au Préfet dont l’instruction est en cours. En cas d’accord, cette subvention viendra s’ajouter à celle du Département déjà accordée. Le montant définitif revenant à la charge de la commune en sera donc diminué.