Pour une ville apaisée

Pour une ville apaisée

Pour une ville apaisée


La mise en place de zones de circulation apaisée a pour vocation de favoriser le développement de la vie locale et d’améliorer la qualité de vie dans l’agglomération. Elle vise également à assurer une meilleure sécurité des déplacements, à améliorer la pratique des modes actifs que sont la marche et le vélo.

Le 30 km/h dans le bourg de Pluguffan n’est plus une utopie. II existe et il vit bien. Les avis négatifs et les réserves qui ont suivi la décision du conseil municipal sur cette nouvelle règlementation sont de moins en moins nombreux. Au contraire, des demandes de renforcement de la signalisation nous parviennent : «faire un rappel par un panneau de police 30 dans notre rue», “faire un marquage au sol “30” à l’entrée de notre quartier»…

Pour information, voici un rappel de la définition de la zone 30 (article R.110-2 du code de la route)

«Section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30 km/h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagée de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable».

La signalisation verticale obligatoire d’entrée et de sortie de la zone 30 a été réalisée. Elle est complétée, depuis quelques semaines, par un marquage au sol d’entrée dans la zone par le nombre 30 et de la pépite.

Les zones 30 doivent être aménagées de façon cohérente avec la vitesse applicable. Nous savons tous que les seuls panneaux de signalisation sont insuffisants pour faire respecter les limitations de vitesse. Des aménagements spécifiques des voies concernées doivent permettre d’inciter les automobilistes à ralentir.

C’est la raison pour laquelle des ronds en pépites de couleur ont été positionnés au droit des intersections situées rue de Pouldreuzic, afin d’inciter les automobilistes à davantage de prudence aux abords de ces intersections.

Ces aménagements urbains ne changent en rien les règles de circulation et de priorité. La circulation rue de Pouldreuzic reste prioritaire en raison de son trafic important, et les automobilistes sortant des voies adjacentes se doivent de laisser le passage.

Ces ronds en pépites doivent donc inciter au ralentissement, à la prudence, afin de sécuriser les intersections et rappeler aux automobilistes de ne pas couper «à la corde» lors «des tournes-à-gauche».