Projets

Projets / Raktresoù


Extension et rénovation de l’école Antoine de Saint-Exupéry

Un projet complexe et ambitieux

L’école publique Antoine de Saint-Exupéry a été construite en 1980. Elle a donc aujourd’hui près de 40 ans.

Malgré un entretien régulier, sa vétusté se fait ressentir avec les années.

Pendant ce temps, avec la forte croissance démographique de la commune et l’ouverture des classes bilingues, le nombre d’enfants n’a cessé d’augmenter. Les normes de construction ont aussi évolué. Celles-ci imposent notamment de renforcer l’isolation et d’améliorer la qualité de l’air.

Un tel processus de restructuration nécessite, pour une commune de notre taille, de s’entourer de spécialistes pour assurer dans les meilleures conditions le déroulement de toutes les procédures nécessaires à l’extension et à la rénovation de l’école.

Pour conduire ce projet, nous avons tout d’abord fait appel aux services de Finistère-Ingénierie-Assistance, accompagné du Service en Energie Partagée, afin de définir le programme des travaux à réaliser et lancer une consultation pour sélectionner une équipe de maîtrise d’œuvre.

Après un long travail en commun avec ces deux organismes, un appel à candidature a été lancé pour la sélection d’un groupement de maîtrise d’œuvre. Quinze groupements constitués d’architectes et de bureaux d’études spécialisés en structure, thermie, acoustique et économie ont répondu.

Parmi ces quinze candidats, nous en avons sélectionné trois à qui nous avons demandé de remettre une offre de prix accompagnée d’une esquisse architecturale montrant leur interprétation du cahier des charges défini par la collectivité.

Ce cahier des charges précisait les grands enjeux suivants :

– l’extension de 2 classes supplémentaires et d’une salle de repos pour la sieste des enfants en maternelle,

– la rénovation du bâtiment existant, en améliorant les performances énergétiques, acoustiques, la qualité de l’air intérieur et la mise en accessibilité.

La période d’étude, d’instruction du permis de construire et de consultation des entreprises a été fixée afin de permettre un démarrage des travaux dans le courant de l’été 2020.

Les différentes phases de travaux, à définir par la maîtrise d’ouvrage pour l’ensemble du projet, tout en permettant d’assurer simultanément le bon fonctionnement de l’école, devront se situer entre l’été 2020 et l’été 2022.

Le montant de l’estimation des travaux est de 1,5 million d’euros hors taxes ; l’estimation globale de l’opération, maîtrise d’œuvre, bureaux de contrôle et diverses prestations incluses, porte cette enveloppe à 1,9 million d’euros hors taxes.

Voir le Projet en PDF


Rénovation de la mairie, étape par étape

Depuis plusieurs semaines des travaux de grande envergure ont lieu sur le bâtiment de la mairie.

Lors d’une première phase, un agrandissement sur l’arrière a été construit, permettant à ce jour la continuité du fonctionnement des services et la création de nouveaux bureaux en remplacement des installations provisoires.

La deuxième phase est la rénovation de l’ancien bâtiment afin d’améliorer le confort de l’accueil du public et de rendre le bâti moins énergivore grâce à une meilleure isolation.

Une troisième phase concernera la construction d’un nouveau local archives sur le côté Est. Celui-ci permettra d’arrêter l’archivage de l’ensemble des documents au grenier qui ne répond pas aux normes hygrométriques et de sécurité nécessaires.

Enfin, une étude est en cours pour repenser les abords de la mairie afin de mettre en évidence ce bâtiment public et d’améliorer le stationnement ainsi que la sécurité des piétons. L’achèvement de l’ensemble de ces travaux est prévu pour la fin de l’année 2019.


Aménagement extérieurs du centre technique municipal, création d’un espace pour la banque alimentaire et d’un local de rangement des matériels de l’Association Culturelle et Sportive

Dans le cadre des aménagements extérieurs du centre technique municipal, de la création d’un espace pour la banque alimentaire et d’un local rangement des matériels de l’Association Culturelle et Sportive, une mission avait été confiée en octobre 2017 à l’Atelier 121, représenté par Madame Cadou, architecte DPLG.

Le programme

Banque Alimentaire

– 1 bureau

– 1 sanitaire

– 1 salle de réunion et

de préparation

– 1 espace d’attente

– 1 réserve alimentaire

ACS

– 1 espace de stockage

petits matériels

– 1 espace de stockage

autres matériels avec

possibilité d’accès remorque

Extérieurs

– Fermeture complète du site (grillage et portails d’accès)

– Organisation des flux, des stockages, des zones de circulation et de stationnements

– 1 station de lavage avec séparateur d’hydrocarbures

– Des silos de stockage des matériaux

L’organisation du chantier

– La durée prévisionnelle du chantier est de 6 mois, hors congés et intempéries, pour un démarrage prévu en janvier 2019.

– Les entreprises retenues après appel public à concurrence sont :

– lot n° 01 VRD : Colas – Quimper

– lot n° 02 Gros Oeuvre : Saliou – Plomelin

– lot n° 03 Charpente Métallique : Le Grand – Gourlizon

– lot n° 04 Menuiseries Extérieures : Le Grand – Gourlizon

– lot n° 05 Cloisons/Isolation : Atlantic Bâtiment – Loperhet

– lot n° 06 Menuiseries Intérieures : Lautridou –  Plomelin

– lot n° 07 Revêtements de sols : Cariou – Quimper

– lot n° 08 Electricité/ Chauffage/ VMC : Garin – Plomelin

– lot n° 09 Plomberie : Prothermic – Pluguffan

– lot n° 10 Peinture : Lucas Guéguen Quimper

Les coûts

– Après analyse des offres, le montant des travaux à réaliser est de 303 839.86 € HT.

– Les honoraires d’architecte, du contrôleur technique (Véritas) et de la mission coordination sécurité santé (Véritas) sont de 25 685.00 € HT.


Pluguffan en 2050 ?

Depuis les années soixante-dix, notre commune connaît une croissance démographique importante. Celle-ci est due en partie à l’augmentation de l’espérance de vie, aux naissances, mais surtout à l’installation de nouvelles familles sur le territoire.

Pour répondre à cette évolution,de nombreuses zones d’habitat et aménagements ont été créés sur la base d’un document d’urbanisme de type schéma directeur, étudié et rédigé en 1987 pour une durée de trente ans. Aujourd’hui, l’aménagement de la commune correspond à la fin de cette étude.


Et dans trente ans ?

Faut-il croire en une progression démographique aussi importante, à la nécessité d’adapter ou de créer de nouveaux équipements administratifs, sportifs et culturels ? Faut-il améliorer et agrandir les établissements scolaires, continuer de privilégier la voiture comme mode de déplacement principal, développer de nouvelles zones d’habitat ?

Nous avons décidé d’élaborer un nouveau document, semblable à celui de 1987, pour apporter des réponses à ces interrogations et orienter avec cohérence les projets futurs.  Pour ce faire, nous avons fait appel à la SAFI (Société d’Aménagement du Finistère) et au cabinet d’architecture/urbanisme TLP (Tristan La Prairie). Cette étude se fera en trois étapes : elle commencera par un diagnostic, se poursuivra par l’analyse des données récoltées et se terminera par la définition de différents scénarios. Cette étude est prévue sur une durée de quatre mois.

La population était invitée à participer le 10 octobre à une balade organisée par l’architecte urbaniste Tristan La Prairie. Durant celle-ci, les 70 participants ont pu faire partager les atouts et les contraintes du quotidien d’un Pluguffanais.

Entrant dans la démarche du diagnostic, cette action a été qualifiée de grand succès par l’organisateur. Nous remercions tous les participants pour leur investissement et la qualité des échanges.

Prochainement, des ateliers de réflexion auront lieu pour compléter le diagnostic et évoquer différentes orientations.

Ces rencontres, dont les dates seront communiquées par voie de presse et affiches, seront bien entendu ouvertes à tous les habitants de Pluguffan.


Investir à Pluguffan

De nouveaux lots libres sont proposés à la vente sur la commune.

Les travaux d’aménagement du quartier de Kreiskêr vont débuter dans les prochaines semaines.

Ce nouveau quartier sera composé de 24 lots libres d’une surface de 431 à 625 m2, à partir de 39 000 €, et de 12 maisons individuelles locatives. Ce projet est porté par l’OPAC de Quimper-Cornouaille.

Vous pouvez contacter le service commercial de l’OPAC au 02 98 56 70 00 pour obtenir de plus amples renseignements ou effectuer une réservation.


Quartier du Vieux Moulin

Les travaux de viabilisation sont terminés et tous les lots sont prêts à la vente pour les constructions de maisons individuelles, des collectifs ainsi que des locaux professionnels.

Lots libres

La mise en vente des cinq lots libres du quartier du Vieux Moulin est effective depuis ce début de mois. Chacun de ces lots est viabilisé (eau, électricité, téléphone, gaz, assainissement collectif) et dispose d’une entrée individuelle par la rue Ar Stank.

Vous pouvez prendre contact avec le service Urbanisme de la mairie pour tous renseignements et réservations au 02 98 94 01 11.

Locaux professionnels

Les travaux du programme Aiguillon Construction vont bientôt démarrer.

Les locaux commerciaux sont déjà proposés à la vente. Trois des 4 lots sont d’ailleurs déjà réservés.

Le lot n° 2, d’une superficie de 85 m2, reste disponible.

Pour tout renseignement, vous pouvez prendre contact avec Mme Pons, d’Aiguillon Construction, au 02 98 65 65 20


Construction d’une Maison d’Assistantes Maternelles (MAM)

Le conseil municipal a délibéré favorablement, le 14 décembre 2017, pour la construction, par la commune, d’une maison d’assistantes maternelles au rez-de-chaussée du bâtiment qui sera construit dès 2018 sur le site du Quartier du Vieux Moulin par la société Aiguillon.

Ce projet a été mené en collaboration avec la PMI de Quimper, la CAF et quatre assistantes maternelles exerçant actuellement à leur domicile sur notre commune.

Cette MAM, dont les bâtiments, propriété de la commune, seront mis en location auprès des assistantes maternelles, permettra d’offrir un nouveau service d’accueil collectif aux familles, proche du fonctionnement d’une crèche.

Elle pourra accueillir jusqu’à 16 enfants dans des locaux spécifiquement adaptés répondant aux exigences d’accueil des jeunes enfants suite à un agrément de la PMI.

Le budget prévisionnel est de 300 000 €. Des subventions seront demandées auprès de l’Etat, du Département et de la Région.


Devenir propriétaire avec “Ma Première Pierre”

Mise en œuvre depuis 2012, « Ma première pierre » est une aide financière de Quimper Bretagne Occidentale pour soutenir les ménages primo-accédant souhaitant devenir propriétaires.

Simplifié et actualisé en février 2014, ce dispositif prévoit désormais une aide sous la forme d’un prêt à taux zéro puisque les intérêts sont pris en charge par Quimper Bretagne Occidentale. Ce prêt permet en outre de renforcer votre apport personnel.

Le montant de l’aide s’élève à 5 000 € ou 6 000 € en fonction de la taille de votre ménage et sera versé à l’établissement bancaire qui vous délivrera un prêt à taux zéro de 25 000 € à 30 000 € sur une durée de 15 ans.

Quels sont les critères pour bénéficier de ce prêt ?

Le prêt « Ma première pierre » peut vous être accordé sous réserve que votre projet réponde à plusieurs critères tels que ; la primo-accession (vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale ces deux dernières années), la composition de la famille (2 personnes minimum), les conditions de ressources (plafonds PSLA), un prix maximum du logement, la taille du logement (T3 minimum)…

Ces critères varient si votre projet consiste à acheter ou faire construire un logement neuf ou bien si vous achetez un logement ancien.

Quelles  banques  délivrent  le prêt « Ma Première Pierre » ?

Les établissements de crédit délivrant ce prêt à taux zéro ont signé une convention avec Quimper Bretagne Occidentale. A ce jour, trois banques sont partenaires : le Crédit Agricole du Finistère, le Crédit Mutuel de Bretagne (Arkéa) et le Crédit Foncier.

Pour obtenir des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter le service foncier-habitat de Quimper Bretagne Occidentale en téléphonant au 02.98.98.87.49 ou par mail (service.foncier-habitat@quimper.bzh).


2018 : une année forte en proposition d’habitat résidentiel

Plusieurs projets dédiés à l’habitat sont ou seront prochainement proposés à la vente sous forme de lots libres sur la commune.

Dès ce début d’année 2018, la commune met en vente cinq lots au quartier du Vieux Moulin. Ces lots accessibles par la rue Ar Stank ont une surface comprise entre 635 et 805 m2.

En parallèle, la société AXOFI propose également une dizaine de lots à la vente situés à Kergreiz pour des surfaces avoisinant 400 m2.

Enfin, à Kreisker, vingt-quatre lots de 350 à 600 m2 environ vont être aménagés et mis en vente par l’OPAC de Quimper Cornouaille.

Gageons que ces projets, en plus des offres déjà proposées, apportent une continuité au dynamisme d’investissement sur notre commune, bénéfique aux associations et aux structures collectives existantes et à venir.


Les travaux d’extension et de réhabilitation de la Mairie

La silhouette définitive de l’extension se rapprochera beaucoup de ce dernier document de travail.

Les travaux d’extension et de réhabilitation de la Mairie démarreront au printemps 2017. L’équipe menée par Paul Ruelland, architecte DPLG, étudie le projet afin de rapidement faire des propositions à la municipalité. Ces travaux permettront d’améliorer les conditions d’accueil du public, les conditions de travail des agents, ainsi que les mises aux normes énergétiques et d’accessibilité.


Restauration de la Chapelle Notre Dame des Grâces, des calvaires et des croix

chapelle-notre-dame-des-graces-pluguffan

La Fondation du Patrimoine est partenaire de la Mairie afin de recueillir les dons des particuliers et professionnels pour aider à financer ces travaux. En début d’année, la partie Ouest du mur du placître de la chapelle s’est écroulée. Son état général oblige à refaire le mur dans sa totalité. Madame Joëlle Furic, architecte spécialisée dans le patrimoine, est maître d’œuvre pour l’ensemble des travaux. L’urgence étant le démontage et remontage du mur, ces travaux doivent démarrer prochainement.


L’aménagement du quartier du vieux moulin

projet-quartier-du-vieux-moulin-3

Le quartier du Vieux Moulin (friche industrielle de l’ex- Sodévia) sera aménagé par la commune en partenariat avec le bailleur social Aiguillon Construction. En partie basse, 5 lots de grande surface (400 m² au total) seront  commercialisés par la mairie à destination des professions libérales ou des sociétés de services. La maîtrise d’œuvre a été confiée à A3 Paysage de Brest.


Inauguration des courts de tennis extérieurs

Samedi 02 décembre 2017, le maire, accompagné de Pierre Le Gall, président du tennis club de Pluguffan, et d’un représentant de la ligue de Bretagne de tennis, a inauguré cet équipement rénové. Les spécialistes que sont les joueurs et la ligue ont reconnu la qualité des installations mises à disposition et Monsieur Le Gall a précisé que le nombre d’adhérents est en augmentation. Faut-il donc penser que cette rénovation favorise ces nouvelles adhésions ?

Nous avions fait en 2016 le constat d’une dégradation importante des surfaces de jeux rendant dangereuse la pratique de ce sport. Ces courts ont été construits en 1981 et rénovés en 2003. En concertation avec le Tennis Club de Pluguffan, le bureau d’étude DCI, spécialisé dans la conception d’équipements sportifs, et suivant l’avis de communes ayant eu à faire des travaux de rénovation sur le même type de support en béton poreux, nous avons opté pour une technique de tennis tous temps en textile aiguilleté et brique pilée.

Pour cela, environ 5 000 trous ont été réalisés dans le béton pour renforcer la perméabilité de l’ensemble et après nettoyage, ponçage et ré-agréage de la surface existante, une moquette pour sol sportif recouverte de brique pilée a été installée.

D’autres travaux annexes ont été réalisés : le remplacement des équipements de jeu, la mise en place de bâches périphériques, la création d’une clôture en filet brise-vent pour nos amis boulistes et l’installation d’un abri permettant le stockage des matériels du club.

Le coût TTC (devis du bureau d’étude, de l’entreprise et du bureau de contrôle, hors abri) est de 67 436,88 €. Nous remercions le Département et la ligue de Bretagne de tennis pour les subventions accordées pour la réalisation de ce projet qui viendront réduire le montant à charge pour la commune (environ 10 % de la dépense pour le Département et 3 000 € pour la ligue de Bretagne).

Pour toute réservation vous devez vous adresser au club en tapant le lien suivant : www.club.fft.fr/tc.pluguffan


Travaux d’enfouissement des réseaux du Hameau des Pins

Les travaux d’enfouissement des réseaux au Hameau des Pins débuteront en 2017 (électricité, éclairage public).


La Résidence Ar Wezenn Dero, comprend la maison Coadou entièrement rénovée et la construction de trois nouveaux collectifs. Ce projet initié sous la mandature de Dominique Closier a commencé au début de l’année 2014 par la signature d’une convention partenariale entre la commune et Espacil Habitat. Celle-ci prévoyait l’achat et la construction du bâti par le bailleur social et l’aménagement des stationnements et des espaces verts par la commune.

La réalisation de cet ensemble a été soumise à des obligations, comme la préservation de la maison Coadou et des murs de clôture existants en raison de sa localisation dans le rayon de la protection des Bâtiments de France.

Ces travaux commencés à la fin de l’année 2015 viennent de s’achever. Le 31 mars 2017, Philippe Combes, directeur d’Espacil Habitat a convié l’ensemble des partenaires, artisans, élus à l’inauguration de la résidence Ar Wezenn Dero ainsi que les locataires qui ont reçu les clés de leur appartement.

photo-espacil-pluguffan


La réalisation de la voirie, des réseaux et des espaces verts de l’espace Ar Wezenn Dero

La maîtrise d’œuvre a été confiée au cabinet Le Doaré de Pont L’Abbé.


Le terrain d’honneur Stade René Bosser

Le terrain d’honneur du stade René Bosser avait besoin d’un grand lifting. La pelouse et le drainage qui donnaient des signes de faiblesses ont été refaits. Ce fût également l’occasion de mettre en place un système d’arrosage automatique. Les travaux ont été confiés à la société Jo Simon de Ploudaniel sous le contrôle de la société ING Concept de Landivisiau, maître d’œuvre.


L’Aménagements du bourg

Les aménagements de voirie de l’entrée du bourg ont été réalisés par la société Colas retenue après appel d’offres pour l’exécution des ouvrages. Les principaux aménagements prévus par ce programme sont :

  • Le giratoire à hauteur du hameau de Kergreiz.
  • La voie douce (piétons, cyclistes) de l’entrée d’agglomération jusqu’au raccordement sur la voie existante face aux services techniques.
  • Un nouvel arrêt bus à la sortie du giratoire direction Quimper.
  • Le réaménagement de l’arrêt bus « la fontaine ».
  • De nouveaux passages piétons.

Le département du Finistère participe financièrement à la réfection de la chaussée et à la création de la voie douce.

Au titre de la répartition des amendes de police, une demande a été faite pour l’aménagement des arrêts de bus.

Rond point d’accès au bourg

plan_piste_cyclable_rue_de_quimper2-741c8

Aenean leo pulvinar ante. ut ut quis libero luctus libero. amet,